Le Post-it Apple

Non, mais c’est quoi tous ces mecs qui se baladent dans l’Apple Park avec un sparadrap sur le nez ou sur le front ? Ça fait pas très design minimaliste, tout ça. Ils ont ouvert une salle de boxe chez Apple ?

Là, on est à Cupertino en Californie, au nouveau méga-siège social d’Apple, qui a été inauguré en avril dernier. Une soucoupe, un anneau de verre de 260 000 mètres carrés, dessiné par l’architecte britannique Norman Foster. L’esprit Apple à la taille d’une mini-ville installée sur 70 hectares. Steve Jobs l’avait imaginé, il y a sept ans, comme “une ode à l’ouverture et à la liberté de mouvement”. Même logique, même soin particulier apporté au design intérieur et aux matériaux de cet écrin de transparence, où la lumière est traversante partout.

C’est quelque 13 000 personnes qui bossent dans ce temple futuriste de la Silicon Valley, à la gloire de la marque à la pomme. Et donc les mecs avec des sparadraps, on ne comprend pas, ça fait désordre. Il y en aurait même certains qui se seraient retrouvés aux urgences !

Sauf que l’architecture de verre, la transparence à tous les étages, quand tu as les yeux rivés sur l’écran de ton MacBook Pro, iPad ou iPhone, c’est vite un poil dangereux. Quand tu cours pour te rendre à l’autre bout de l’anneau, à une réunion qui commence dans cinq minutes, c’est un peu comme quand tu t’es gouré de terminal à l’aéroport de Roissy :  tu te cognes dans tout. Sauf que là, chez Apple, tu te prends la porte en verre ou la paroi vitrée, et tu t’ouvres l’arcade sourcilière.

Rapidement, pour éviter les plaies et les bosses, certains collaborateurs ont décidé de coller des Post-it pour indiquer la présence des panneaux de verre. Sans rien demander à Norman Foster… Genre, tu transformes une cathédrale de lumière en tableau de brainstorming.

Les hauts responsables d’Apple, ils ont pas trouvé ça génial, comme idée. “On n’a pas dépensé 5 milliards de dollars (ah oui, quand même !) pour se retrouver avec des Post-it partout. Non, mais les mecs, c’est l’esprit de Steve que vous profanez, à chaque Post-it que vous collez sur une surface immaculée. C’est comme si vous lui donniez une baffe dans la gueule… Faut réfléchir, les mecs. Respect, quoi !”

Dans les années 1980, Steve Jobs avait envisagé de faire porter à tous les employés Apple un uniforme gris dessiné par Issey Miyake, et ça n’avait pas pris. Tout le monde avait détesté l’idée ! Mais là, on est confiant que cette fois-ci, les designers vont concevoir, dans l’esprit de la marque à la pomme, un super beau protège-front que chacun pourra porter pour déambuler sans risque dans l’écrin de lumière imaginé par Steve.