Le tee-shirt de Mark Zuckerberg

Régis est arrivé ce matin à l’agence et sans même prendre le temps de quitter sa veste, il a demandé : « Vous savez pourquoi Mark Zuckerberg porte toujours le même tee-shirt gris ? » Et là, silence.

Tout le monde a pensé : « Pas cool Régis en ce moment, il faut vraiment qu’on trouve un moment ce soir pour aller boire une bière. » On n’a pas bien compris tout de suite, mais la question a trotté dans la tête de chacun, toute la journée. C’est vrai ça, pourquoi le même tee-shirt gris ?

Le patron de Facebook s’en est expliqué souvent. En gros, il doit s’occuper de plus de deux milliards d’utilisateurs Facebook, et n’a donc pas trop de temps à consacrer à ce qu’il va manger à midi ou ce qu’il va porter chaque matin. Cela dit,  que les choses soient claires, il ne s’agit pas du même tee-shirt qu’il laverait le soir pour le remettre le lendemain, non, il dispose d’une multitude du même tee-shirt. Gris. Le même…

On l’imagine bien Mark, prendre son téléphone en début d’année pour commander cinq cartons de tee-shirts gris. « Oui, bonjour, oui, comment ? oui, effectivement… bon écoutez, moi je dois veiller sur deux milliards de personnes, donc, si vous avez en stock 850 tee-shirts gris tous pareils, vous me livrez ça dans deux jours à Menlo Park.

C’est comme le sous-pull noir à col roulé, jeans Levi’s 501, baskets New Balance de Steve Jobs. Steve, c’était pareil, pour rien au monde il n’aurait changé de tenue… et pourtant, pas cool l’été, le col roulé. Il avait contacté Issey Miyake, le célèbre styliste japonais, créateur dans les années 1980, d’un uniforme pour les salariés de Sony. Et Issey lui avait fait plusieurs propositions de sous-pull noir pour qu’il puisse choisir. Steve en avait retenu un et Issey lui avait préparé une centaine de polo noir qu’il avait empilés soigneusement. « Cool man, j’en ai juste assez pour le reste de ma vie.».

Et les costumes tous identiques de Barack Obama. « Je ne porte que des costumes bleus ou gris, j’essaie de réduire au maximum le nombre de décisions à prendre sur des sujets insignifiants. Je ne veux pas en prendre en rapport avec ce que je porte ou ce que je mange, parce que j’en ai trop à prendre par ailleurs avec des enjeux importants. Vous devez mettre en place une routine, vous ne devez pas être distrait par des choses triviales pendant votre journée. »

Et c’est là qu’on découvre que passer trop de temps à prendre des décisions inutiles entrave la performance. En gros, ne perdez pas de temps à choisir votre menu de midi, contentez-vous d’un tee-shirt gris et vous deviendrez un winner.